Le préparer sans verser une larme

Si l’oignon s’intègre à toutes sortes de recettes salées, il a l’inconvénient de faire rapidement monter la larme à l’œil lors de l’épluchage. Voici quelques astuces pour le préparer sans pleurer, et le découper pour toutes vos recettes.


Les bons gestes

La préparation de l’oignon dépend de l’utilisation que vous en faites. Il faut cependant passer par la phase de l’épluchage. Pour cela, vous n’avez besoin que d’une planche de cuisine et d’un couteau d’office (petit couteau à lame pointue).

Conseil du chef

Ne jetez pas les fanes (les feuilles vertes des oignons nouveaux). Coupées finement, elles s’utilisent comme de la ciboulette sur vos salades ou accompagnent à merveille toutes les préparations asiatiques.

Voici quelques astuces pour éviter les larmes :

épluchez le bulbe sous un filet d’eau froide ou plongez régulièrement la lame de votre couteau dans un bol d’eau. Cela limite la propagation des essences volatiles responsables de vos pleurs ;

si jamais les larmes vous montent quand même aux yeux, plongez les oignons quelques instants dans de l’eau vinaigrée ;

et pour les plus sensibles, les lunettes de piscine sont d’une efficacité radicale !


L’art de la découpe

L’oignon se prépare simplement. Il vous suffit de suivre ces instructions :

coupez la racine et la tige; supprimez la tunique, en prenant bien soin de ne pas entamer la chair qu’elle dissimule.

oignon découpe 1

Passez ensuite à la découpe. En fonction de son utilisation, vous pouvez ainsi :

L’émincer : coupez en deux l’oignon, puis passez votre couteau dans le sens de la fibre. Taillez en fines tranches d’épaisseur égale pour ensuite faire dorer ou sauter votre légume dans un peu de matière grasse.

oignon découpe 2

Le ciseler : coupez l’oignon en deux, puis taillez-le dans le sens de la fibre sans aller jusqu’au talon. Découpez-le ensuite à mi-hauteur dans l’épaisseur, puis en petits dés à la perpendiculaire

oignon découpe 3

Le tailler en rondelles : conservez l’oignon entier et coupez-le perpendiculairement aux fibres. Détachez délicatement les anneaux ainsi formés un par un. Vous pourrez les faire frire en beignets fondants et parfumés, ou encore les utiliser pour parfumer un court-bouillon, une papillote de poisson ou une terrine de harengs fumés.

Le découper en gros quartiers : coupez votre oignon en quatre, puis disposez-le autour d’une viande ou d’une volaille à rôtir pour des morceaux tendres et caramélisés par le jus de cuisson.

oignon découpe 4

Le hacher menu, au point de former une sorte de pâte,pour l’incorporer à des tartes, des sauces, des plats en sauce…

Retour en haut de page